Avant le début

 

maison

 

Je planterai un arbre, comme j'ai posé mon sac,
sans tambours ni trompettes, juste au chant des oiseaux,

 

"Se penser historiquement"

De la petite propriété agricole familiale morcelée, l'arboretum s'implante sur trois hectares. Sa surface résulte des derniers partages familiaux de 1964

parce que la vie et courte,

Sur la Route Nationale, entre Angoulême et Limoges, au moment où la Vienne se refuse à poursuivre son cours à travers la Charente, préférant prolonger encore son périple en Limousin, là-bas vers le Nord,

A l'entrée Limousine de Chabanais, village en perdition de moins de deux mille habitants, coeur de la Charente-limousine arrachée du Limousin Granitique pour être annexée au Département de la Charente Calcaire (et vice (surtout) versa),

Le terrain glisse doucement du milieu de la colline de granit de la vieille montagne usée, à 170 m d'altitude, vers la rivière aux berges limoneuses, à 153 m ; Arène granitique, Argile, (même bleue) "Melons" de Granit gris, composent ensemble un sol plutôt Acide.

et l'héritage long.

L'Arboretum du Chêne-Vert a été créé en 1977, et s'est surtout développé à partir de 1985.
De naissance menuisier-potagère, il m'était difficile d'associer une recherche que je poursuivais par d'autres chemins à un jardin dont l'objectif est encore souvent basé sur l'unique profit à court terme. Et à la campagne, les parcs c'est fait pour les animaux, et quelques fois les petits enfants à qui on souhaite apprendre la prison.
Donc arboretum, ça va ; ça écarte le neuneu qui se demande bien ce que Tom peut bien foutre avec cette perle d'Arbor. Et ça place ! Un peu monsieur ! Oui, mais dans l'autre sens, en positionnant le lieu non comme une prétention repue, mais quand même une forte envie, d'un certain devenir.

 Le terrain, au Nord, côté route, juste derrière la maison devant laquelle jouaient les enfants avant que les voitures prennent la place, était composé auparavant de 5000 m2 de jardin maraîcher, agrémenté de quelques arbres fruitiers et arbustes, productifs, oui mais de quoi ?

Les 2 hectares et demi restants étaient un pré, bordé au sud, le long de la rivière, d'un rang de peupliers (le Thuja du paysan) à emballer les camemberts. Nous verrons plus loin la catastrophe écologique de ce type de plantation.

Sur la berge quelques Vergnes résistaient, plutôt mal, à la pollution, plutôt puante, de la machine à profits de papier ; un Saule, un Frêne, un Chêne et un Erable avaient réussi à se faire oublier des vaches puis des moutons.

Les côtés Est et Ouest étaient nus sur toute leur longueur. (Chouette ! X 2 = 600ml de tuya, taillés sur le principe du théorème de Thalles, qui pourtant n'était pas français, ça va nous faire un beau cimetière !)

Le chemin c'est la trace laissée par le cheminement . . . je vais m'arrêter Là, me re-pauser avec toi

 

au milieu d'un grand vide
vider le sac
sur le sol nu
m'allonger face au ciel
rêver d'ombres fondues
appeler les orages allumant un volcan

 

logopont